Safran

2 novembre 2015

Crocus sativus

Disponible en

Famille

Iridacées

Genre

Crocus

Espèce

sativus

Type

Vivace

Origine

Le Safran est originaire des terres arides et semi-arides du Proche et Moyen Orient. Ce parent du Crocus des jardins y est cultivé et sélectionné depuis trois millénaires. Sa culture s’est depuis étendue sur tous le pourtour méditerranéen, l’Asie Centrale et l’Inde. Son nom vient de l’arabe ou du perse signifiant « jaune » ou « or », en référence à la teinte qu’il donne aux plats. C’est une épice très chère car sa récolte est manuelle et il faut environ 150 000 fleurs pour 1 kg de poudre de safran.

Utilisation

Ce sont les styles et stigmates qui sont consommés. Ces filaments rouges doivent être séchés pour conservation, puis gardés entiers ou réduits en poudre. De l’Espagne à l’Inde, dans la paella, dans la bouillabaisse ou dans certains tajines et curry, le safran est l’épice traditionnelle de nombreux plats où il apporte couleur et saveur. Ses arômes supportent très bien la cuisson, quelques grammes apporteront parfums et force à vos plats mijotés. La rareté et la puissance du parfum du Safran ont stimulé de tous temps ses usages médicinaux : aphrodisiaque, antipoison, contre les maux pulmonaires, cardiaques, oculaires, d’estomac…

Hauteur

10 à 30 cm

Couleur

Fleur bleue violacée

Information Pratique

Plantation, floraison, récolte …

Saveur

Parfum puissant, Saveur forte, légèrement amère.

Interet

Le Safran contient une concentration intéressante en antioxydants, protecteurs de nos cellules.

Rendement

3 styles par fleur

Distance

25 cm – 16 plantes/m²

Exposition

Soleil

Plantation

Mars à Septembre

Floraison

De fin Septembre aux gelées

Récolte

Le matin à chaque floraison.

Type(s) de sol

Sols riches et bien drainés.

Conseil et entretien

Conseil vivaplante, associations …

Le conseil de vivaplante / entretien

Choisissez un emplacement légèrement surélevé si votre sol n’est pas suffisamment drainant. Une fois votre Safran raciné les soins sont limités au contrôle des mauvaises herbes. La récolte est l’étape la plus délicate. Les fleurs en cours d’éclosion doivent être cueillies chaque matin, une fois la rosée évaporée mais avant que la fleur ne s’ouvre trop et se fane. Le séchage des styles s’opère à 40° pendant 30 min environ. Il doit être rapide et permettre une réduction de 80 % du poids frais.